UN SEXE HORS NORME !

      Yorum yok UN SEXE HORS NORME !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

UN SEXE HORS NORME !J’habitais à cette époque non loin de Rambouillet et l’occasion d’une sortie en forêt, j’avais remarqué un curieux manège de voitures qui passaient, s’arrêtaient, repartaient… Je ne mis pas longtemps pour comprendre que c’était un lieu de rendez-vous pour des plans sexes.Un après midi ou je ne travaillais pas, je décidais de me faire une petite séance avec mes “jouets”. Après m’avoir bien pénétré ma rondelle, je me souviens de ce lieu de rencontre. J’avais soudainement envi de remplacer les godes par une bonne bite…Ce n’était qu’à un quart d’heure de chez moi. Arrivé sur place, je garais ma voiture ou j’avais remarqué que les autres le faisaient.Et bien au bout d’un moment je vis arriver la première voiture. Le mec s’arrêta à ma hauteur et me demanda si je cherchais quelque chose….Il ne plaisait pas trop et je lui ai dit que je ne cherchais rien. Au bout de quelques minutes une autre voiture se mit à ma hauteur et la le mec n’était pas mal.Même question que l’autre et là je lui réponds que j’aimerai bien aller dans un autre endroit pour être tranquille. J’avais vraiment envi de me faire enculer, mais pas devant tout le monde !!!Il me proposa d’aller chez lui car il avait une petite chambre dans Rambouillet. J’acceptais et je le suivis en voiture.Arrivé dans son meublé il m’a demandé ce que voulais faire. “Je voudrais que tu m’encules” lui ais-je dit.Je lui avait expliqué que je m’étais amusé avec mes godes avant de venir et que j’avais vraiment envie d’une vraie bite.”Déshabille-toi, me dit-il”. Je”enlevai rapidement mes vêtements pour me retrouver à poils avec ma queue qui était bien dressée par l’excitation.Lui en fit de même, je le regardais faire et quand il baissa son pantalon, je remarquais qu’il avait vraiment un gros paquet qui déformait son slip. Quand il le baissa, son chibre apparu !!! Gros, épais et long… Enfin par rapport au mien (voir mes photos) deux fois plus gros et une demi fois plus long. Je savais qu’il y avait des mecs bien montés mais c’était la première fois que j’en avais un à portée de mains…Je lui dit que j’avais peur qu’il me défonce et qu’il me fasse très mal (je tenais quand même à ma rondelle qui me donnait beaucoup de plaisirs).Il me dit qu’il allait bien me dilater le trou de balla et qu’il me baiserai doucement et que si j’avais mal il arrêterai.”Met-toi à quatre pattes sur le lit”. Je m’exécutais et lui présentais mon cul…Sur le coté il y avait une armoire avec une grande glace ce qui me permettait de voir mon amant d’un jour. J’avais bien débandé en voyant son engin, par contre lui était toujours raide mais beaucoup trop gros à mon goût…”Je vais m’occuper de ton petit trou, j’ai un plug conique et je vais t’élargir la rondelle avant de te baiser” m’a-t-il dit.En effet il sorti un plug conique de belle taille. Il prit soin de lui mettre une capote et de l’enduire d’une crème blanche comme celle qui sert pour les fists.Je tremblais un peu à l’intérieur de moi même car j’avais ankara escort peur qu’il me fasse mal.”Détends-toi je vais y aller progressivement”Et il commença à m’enfoncer ses doigts enduit de crème dans le trou de balle pour bien huiler mon conduit. Sous l’effet de ses caresses anales je commençais à rebander. Puis il remplaça ses doigts par le plug qu’il présenta à l’entrée de mon anus et il poussa doucement afin de m’ouvrir le sphincter.Il poussait dessus doucement afin de ne pas me brutaliser et je sentais que j’avais le cul qui commençait à être bien rempli. A un moment il remit de la crème sur ces doigts et me les enfonça délicatement. J’avais de la chance, il était doux…”Ton cul commence à être bien dilaté, j’ai mis quatre doigts !”Puis il le remit et appuya un peu plus fortement dessus…et j’ai senti d’u seul coup que ma rondelle avait laissé passer la base du toy et que celui-ci était ancré dans mon cul.Je n’avais pas eu mal et je le remerciais. Il reprit l’engin dans sa main et tira dessus pour le retirer. Ma rondelle se dilata de nouveau et laissa échapper le plug.Il le remit en place tout de suite puis le retira et ceci plusieurs fois afin de bien assouplir mon trou qui commençait à avoir envie de recevoir autre chose…!!! Il fini par le laisser dans mon cul bien ancré jusqu’à la garde et me demanda de me retourner vers lui pour le sucer.Quand il me présenta sa grosse bite devant la bouche j’ai encore eu vraiment peur pour mon cul. J’avais le sentiment qu’il allait me déchirer. J’ouvrir grand la bouche et enfourna son gland et une partie de son chibre. Je ne pouvais plus respirer par la bouche c’est sur !!!Tu me croira si tu veux, mais le fait de le sucer, je le sentait encore grossir dans ma bouche. Au bout de quelques instants, il arrêta, sorti un préservatif et se pommada le gland et la bite copieusement. Puis il se présenta derrière moi. Je me remis à quatre pattes. Il sortit le plug de mon cul, remit encore un peu de crème et présenta son gros gland à l’entrée de mon conduit anal.. Je prenais mes fesses à pleines mains pour tirer dessus et poussa sur mon sphincter pour ouvrir mon trou de balle. J’étais prêt à le recevoir…Je sentais son gros gland qu’il baladait le long de mes fesses en s’arrêtant à chaque fois sur ma rondelle ou là, il poussait un peu. Puis il recommençait son va et vient dans mon sillon. Je commençais, en plus de la crainte d’avoir mal, à sentir l’excitation m’envahir. Mon cœur battait à cent à l’heure.N’y tenant plus je lui demandais de m’enculer. Il remit son gland sur mon trou et commença à pousser. J’écartais les fesses au maximum tout en poussant.Je sentais que son gland me dilatait la rondelle, il était chaud et bon. Il continua de pousser et d’un coup son gland me pénétra.C’était vraiment très gros et j’eus un petit mouvement de recul car j’avais un peu mal… Il ne bougea plus pendant un certain temps pour que je m’habitue à sa bite qui était en moi. Comme je ne sentais plus la douleur je lui dit de continuer à m’enculer doucement. Il s’enfonça donc plus profond… Je venais d’être une nouvelle fois dépucelé du coté de mon cul. C’était gros, très gros, mais c’était chaud et bon. Maintenant il me pistonnait d’un mouvement de va et vient lent et doux. Je commençais à me caresser en même temps mais il me dit qu’il voudrait que je l’encule après et qu’il voulait que ma bite soit bien dur. Alors j’ai fait attention de ne pas jouir.Au bout d’un certain temps de se manège, il sorti doucement de mon anus et enfonça de nouveau sa bite se qui me fit sursauter, non pas de douleur, mais de plaisir. Il recommença plusieurs fois à rentrer et à sortir. J’avais le cul en feu !!!Puis il me demanda de me retourner et approcha son gland de ma bouche. Il enleva la capote et je ne me fis pas prier pour le glisser dans ma bouche.Enfin quand je glisser c’est plutôt essayé d’ouvrir assez grand pour mettre ce gros saucisson gluant de mouille entre mes lèvres.J’aspirais le plus que je pouvais son gland à m’en étouffer et d’un coup je l’ai senti se contracter et un geyser de sperme se déversa dans ma bouche et dans ma gorge. Il n’arrêta pas de jouir en de longs jets brûlants. Tu m’étonnes avec la bite qu’il avait !!! Moi qui aime bien le sperme j’étais servi et j’avalais jusqu’à la dernière goutte son plaisir. Moi je commençais à sérieusement mouillé et j’avais très envie de le sauter.J’avais du sperme partout autour et à l’intérieur de la bouche et sans que je mis attende il m’embrassa en suçant ma langue et mes lèvres. Décidément il aimait comme moi le sperme.Puis après ce long baiser (j’avais mal à la queue tellement je bandais) il m’annonça qu’il voulait se faire baiser mais qu’avant il allait me préparer.J’étais très étonné car à par l’enculer je ne voyais pas ce qu’il allait faire d’autre…Il ouvrit un tiroir d’un petit meuble à coté du lit et la je vis qu’il avait plein de sexe toys. Il prit une espèce d’œuf, d’un beau calibre, un anneau en caoutchouc noir et un sachet qui renfermait je ne sais quoi. Je compris que l’œuf était vibrant car il y avait un fil et un boîtier à piles.’Tu vas voir, je vais augmenter ton plaisir mais tu ne jouera pas dans mon cul car je veux ton foutre dans ma bouche’ me dit-il.Il me fit me baisser en avant et m’enfonça l’œuf dans le cul. Celui-ci rentra sans difficulté car j’étais encore bien dilaté. Puis il prit l’anneau en caoutchouc qui était assez étroit, tira dessus de chaque coté avec ses doigts et il me l’enfila sur la queue en prenant soin de le placer à la base de ma bite en prenant mes couilles en dessous. Sous l’effet de ce ‘cockring’ (je ne connaissait pas ce nom et l’effet que ça produisait) ma queue se mit à gonfler un peu plus. Déjà que j’avais mal à force de bander…Le sang affluait dans celle-ci à tel point que je sentais le plaisir monter !!! Ensuite il prit le sachet, l’ouvrit et en tira une capote avec des picots sur toute la surface. Il me l’enfila doucement et là, j’ai cru que j’allais larguer la purée car ses mains sur ma queue c’était tellement bon. !!!J’ai constaté que ces attouchements ne l’avaient pas laissé indifférent car il commençait à rebander. Puis il se à quatre sur le lit, prit un peu de crème lubrifiante, lubrifiant son trou de balle en y enfonçant plusieurs doigts. “Encules-moi d’un coup, mets ton gland sur ma rondelle et enfonce moi ta bite à fond” me dit-il.Il voulait que je le prenne brutalement. Je me mis donc en position et je plaquais mon gland contre sa rondelle qui était déjà bien dilaté de plaisir.Ma bite ne demandait que cela. Et vlan, je m’enfonçais d’un seul coup et j’entendis mon amant d’un jour pousser un grand “ohhh”. J’étais à fond et mes couilles touchaient ses fesses. Puis j’ai pris ses hanches et je l’ai niqué comme un malade. Je me suis arrêté un moment car je sentais la sève monter en moi. Lui en même temps se branlait la queue qui avait reprit une bonne taille. Je voyais tout cela dans la glace.Au bout de quelques minutes je sentais que j’allais jouir et je lui en fis part. Il sortit ma bite de son cul, enleva la capote en enfourna mon mandrin dans sa bouche. Quel bonheur, c’était doux et chaud et le contact de sa langue autour de mon gland….Je te laisse deviner, tu as du avoir déjà connu ces sensations.Soudain il prit la commande de l’œuf vibrant que j’avais encore dans le cul et le mit tout doucement en marche. Puis petit à petit il augmenta la vitesse.Tu me croies si tu veux François, mais je n’avais jamais connu quelque chose d’aussi bon dans les rapports que j’avais eu auparavant avec d’autres hommes ou femmes.La puissance du vibreur était maintenant au maximum et je sentais l’œuf se balader dans mon cul dans tout les sens…et lui qui me suçait comme un dieu.Je pris sa tête à deux mains pour bien l’enfoncer sur ma bite et j’ai joui, mais j’ai joui sans m’arrêter. J’avais des tressaillements et des spasmes qui n’arrêtaient pas. Je lui larguais des flots de sperme à tel point qu’il en avait qui sortait de ses lèvres. Je l’entendais déglutir et je sortit enfin ma queue de sa bouche pour lui rouler un patin comme lui avait si si bien le faire avant. Je lui plaquais bien mes lèvres sur les siennes pour ne rien perdre de ma semence et je lui enfonçais ma langue dans sa bouche. Le coquin avait gardé du sperme et ce fut un véritable délice. A tour de rôle nous le faisions couler dans nos bouches respectives.J’ai tout nettoyé, lui aussi et franchement il y avait une odeur de foutre dans la pièce.Après, j’enlevai l’œuf de mon trou de balla bien décidé à en acheter un; c’était trop bon….Nous nous quittâmes à regret bien décidé à nous revoir pour recommencer notre partie de jambes en l’air.Je rentrais à la maison et comme j’avais un peu de temps devant moi, étant encore très excité de ce qui c’était passé aggravant, j’entrepris de me branler une nouvelle fois. Je pris une courgette de belle taille qui n’était pas rentré avant que j’aille voir mon amant et je me l’enfonçais bien profond……….Il m’avait tellement dilaté avec sa grosse queue…!!!!!!!!!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir